DES OBJECTIFS STRATEGIQUES



“Le paysage hippique change, il est donc important de s’adapter et de toujours remettre en question ses façons de travailler.”

Yannick Fertillet, visionnaire et dynamique, a mis au point une stratégie mettant en œuvre des points névralgiques nationaux, afin de proposer aux propriétaires de chevaux de course un service résolument unique.
Trois emplacements géographiques spécifiques.

Ce système, qui conservera sa base au haras du Creuset, permettra de réduire le coût annuel pour chaque cheval, en procédant par exemple comme suit:

  • Deux mois de repos au haras
  • Un mois de pré-entraînement
  • Trois possibilités d’entraînement : Nozay (Haras du Creuset), Chantilly, et Cagnes-sur-Mer.

Au cours de l’année, le tarif fluctuera dont selon si le cheval se trouve au pré-entraînement, à l’entraînement ou au repos.

Les chevaux entraînés à Chantilly seront proches des meilleurs champs de courses de la capitale. Cette proximité évitera, d’une part un voyage inutile entre la province et la région parisienne, souvent fatigant pour les chevaux avant les courses, et d’autre part des frais conséquents pour les propriétaires.
Un troisième point d’ancrage, idéalement situé à Cagnes-sur-Mer, permettra grâce aux meetings, de pouvoir continuer à faire courir les chevaux pendant l’hiver. Ainsi, les propriétaires rentabiliseront leurs pensions tout au long de l’année. Cagnes-sur-Mer est un emplacement d’autant plus privilégié que les chevaux jouissent ainsi de tous les bienfaits de l’air marin. Il a en effet été prouvé à maintes reprises que cet environnement est idéal pour les sportifs.